fbpx

Amazon a su conforter sa place de leader du marché du cloud d’infrastructure. Malgré leur forte croissance de ces derniers mois, les 4 autres grands acteurs du marché que sont Microsoft, IBM, Google et Alibaba n’arrivent pas au niveau d’Amazon. L’Usine Digitale a consacré l’un de ses articles au géant américain qui règne sur ce marché très concurrentiel.

Le marché du cloud ne cesse d’augmenter : + 50 % en 20182925

 

Contre une croissance de 44 % en 2017. Cette croissance peut s’expliquer également par l’existence de Amazon Web Services (qui, pour rappel, fournit des services de cloud à la demande pour particuliers et professionnels). En 2015, cette branche représentait la première source de profit de l’entreprise.

Pour un marché mondial du cloud estimé à 16 milliards de dollars au second trimestre 2018 selon Synergy Research, la part d’Amazon représente 34 %, un point de plus par rapport au dernier trimestre. Celle de ses quatre plus grands concurrents réunis représente quant à elle 32 %.

La croissance de Microsoft, Google et Alibaba, même si plus rapide (dépassant les 100 %), n’a pas de quoi inquiéter Amazon. Le problème réside dans le fait que ces grands acteurs croissent au détriment des petits, qui voient leur part de marché diminuer. Parmi les 25 premiers fournisseurs, seuls trois autres progressent mais restent à des parts de marché inférieures à 1 %.25

Vous l’avez bien compris, Amazon n’est pas prêt de céder sa place de n°1 sur le marché du cloud.